Le 31 mars, Livresque lançait un partenariat « officieux » avec l’association Ecoute ton coeur en commençant à travailler sur un projet avec un certain nombre d’auteurs. Ce projet mûrit doucement mais sûrement et si tout se passe bien, devrait voir le jour au premier trimestre 2012. Nous en parlerons plus en détail d’ici le mois de septembre.

Depuis quelques jours, ce partenariat avec Ecoute ton coeur est passé à un statut officiel. En accord avec José Milliot le président de l’association, Livresque va s’engager aux côtés d’Ecoute ton coeur.

Comment ?

Simplement en jouant un rôle de centralisateur de synergies.

Les possibilités sont nombreuses : organisation de séances de dédicaces au profit de l’association, mise en place de manifestations, de rencontres auteurs-enfants par le biais d’ateliers découvertes (les auteurs ont au-delà de leurs activités d’écriture, des métiers ou des activités susceptibles de générer un intérêt pour les enfants autistes), …

Par ces biais, Livresque compte aider l’association à réaliser un de ses objectifs : la création d’une unité de fin de vie pour les séniors autistes.

Dans un premier temps, Livresque vous permet d’effectuer un don en faveur de l’association. Dans l’en-tête du site, un bouton vous conduira vers un lien Paypal. A fréquences régulières, Livresque reversera les fonds récoltés au bénéfice de l’association.

Bien entendu, cela ne dédouane pas le fait d’adhérer à l’association en remplissant le bulletin d’adhésion téléchargeable ici et en le renvoyant accompagné d’un chèque de 6€ libellé à l’ordre de « Ecoute ton coeur » à :

Écoute ton cœur – José Milliot – 660 RUE DU MARAIS 62370 NOUVELLE EGLISE

Mais pourquoi adhérer à l’association si vous faites un don ? Explication de José Milliot :

« Écoute ton cœur » est une association de bénévoles, et elle a besoin de vous. Elle prend en effet en charge les rémunérations des psychologues, des éducateurs, des moniteurs et des participants, pour que les familles des enfants n’aient presque plus rien à payer.
Mais en France, pour qu’une association ait droit à des subventions, on regarde d’abord le nombre d’adhérents. Et c’est là que vous pouvez intervenir. Une simple adhésion de soutien, de principe, et c’est autant dans la balance pour faire en sorte que les gamins puissent avoir accès, comme les autres, à des activités et à des soins spécifiques.

Par Fabien Hérisson, « proprio » du site Livresque du Noir.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.